Les principes de l’épistémologie de rue:
  • Être gouverné par la raison — et donc appuyer tout postulat sur des démonstrations fiables et reproductibles.
  • Si l’on doit croire, il faut des preuves.
  • Ne jamais prétendre disposer d’un savoir supérieur
  • Être ouvert d’esprit — et être capable de se remettre en question si quelqu’un apporte des preuves suffisantes.
  • Éviter toute posture défensive
  • Se focaliser sur le questionnement et la compréhension, non pas le débat contradictoire.
Les étapes de l’épistémologie de rue:
  1. Établir un rapport de confiance avec l’interlocuteur
  2. Identifier une affirmation
  3. Reformuler et confirmer cette affirmation
  4. Définir les termes relatifs à cette affirmation
  5. Évaluer le niveau de certitude de l’interlocuteur vis-à-vis de cette affirmation
  6. Identifier les méthodes ayant permis d’arriver à ce niveau de certitude
  7. Analyser la fiabilité de ces méthodes
  8. Écouter, résumer, questionner, regarder et répéter
  9. Réévaluer le regard de l’interlocuteur suite à l’entretien

Sources:
Site officiel de l’épistémologie de rue: http://www.streetepistemology.com