La critique de la méthode appliquée lors de cet entretien est accessible en bas de cette page.

Partie 1:

Partie 2:

Critique de la méthode:

Critique de la première partie:

  • La parole des interviewés est parfois coupée, il faut veiller à laisser les interviewés terminer leurs propos.
  • Il y a encore des mots parasites comme « d’accord ».
  • A 4:00, Théophile parle d’information « pure et dure », il aurait été intéressant de définir cette notion.
  • A 4:42, Camille dit qu’il faut croiser ses sources, il aurait été intéressant de savoir quelles méthodes il utilise pour ce faire.
  • A 5:33, Camille et Émile énoncent qu’il n’y a pas de « complot » et que nous ne sommes pas en mesure de déterminer cela. Il aurait été pertinent d’approfondir ce point.
  • A 7:48, Émile dit qu’il n’est pas forcément logique de faire confiance à un média opposé à nos convictions, il aurait été pertinent de demander pourquoi.
  • A 7:50, Camille énonce que le simple fait de parler d’un sujet n’est pas neutre en soi. Il aurait été pertinent d’approfondir cette notion.
  • A 10:42, le propos « c’est biaisé, effectivement » montre une perte de l’écoute active. Dans le cas où les propos n’ont pas été complètement compris, ne pas hésiter à demander de répéter.

Critique de la seconde partie:

A venir…